.
autoportrait
EDITORIAL INFOS PRATIQUES CALENDRIER
UN SECOND SOUFFLE AVEC LES ANTIPODES
LES SPECTACLES PROGRAMME PDF
PRESSE & PROS ARCHIVES PARTENAIRES
 
 
     
samedi 11 (17h30 et 20h30) mars
Salle de répétition
Un second souffle 1 & 2
Voici les propositions de cinq compagnies que nous souhaitions donner à voir.
Singulières, en recherche, leurs diversités esthétiques attestent d'une vitalité... pas essoufflée du tout !

La constitution de chaque second souffle est en cours.

Les conditions sportives d'enchaînement des spectacles dans la même journée font que les chorégraphes ont dû adapter leur proposition en version light de 35 minutes! Merci à eux de cette concession technique et artistique.

Version de 35 mn
 

Volume sonore saturé, énergie électrique, rythmique basique , textes à messages, conduites extrêmes de stars, lumières psychadéliques entourent les concerts rock d'une aura spécifique. Le rock incarne l'énergie, la contestation, la transgression, une forme d'inadéquation entre le monde adolescent et le monde adulte. Après Jeu/Je proposition expérimentale essentiellement basée sur une mise en expérimentation du "matériau" corporel, Fabienne Compet centre son projet autour de la relation à la musique et plus précisément à la musique rock et punk. Une question devient moteur pour les artistes sollicités : A quelle distance se tenir de l'évènement sonore et de ce qu'il représente émotionnellement, rythmiquement, contextuellement ?

conception Fabienne Compet

interprétation
Alessandra Piccoli, Fabienne Compet
régie son Jean-Pierre Girault


   
Fabienne Compet
est passée par l'apprentissage de la danse classique à l'Opéra avant de choisir la danse contemporaine comme terrain d'investigations. Elle traverse alors une multiplicité d'expériences diverses : interprète au GRCOP(Groupe de recherche Chorégraphique de l'Opéra de Paris), études avec Kasuo Ohno au Japon, créations avec C. Diverrès et B. Montet, création de la Cie 391 avec Loïc Touzé en 1992, études de Yoga.
En 1999 elle s'installe à Rennes, créé l'association Bipèdes et réalise dans ce cadre Jeu/je une proposition chorégraphique expérimentale pour trois danseurs ou le corps est considéré comme simple matériau : étymologiquement " bois de construction". Une extension de ce projet vers un public amateur est nommé Jeu/je 2 et est créé en 2003 à Lorient.
En 2004 elle réalise No No No. Elle travaille actuellement à la réalisation de Encore prochaine création d'après une oeuvre d'Yvonne Rainer créé en 1966 intitulée Trio A, The mind is a muscle, part one.


Alessandra Piccoli

est brésilienne, danseuse contemporaine. Diplomée du département d'arts corporels de l'Université de Sao Paulo, elle vit en France depuis 1998 où elle poursuit sa formation, intègre des projets de créations et crée en 2001 la compagnie Ubi où elle développe des projets personnels. Elle rencontre Fabienne Compet en 2000 et participe à la création de Jeu/je conçue par Fabienne Compet en 2001..
 
Durée : 25 mn
Dans ce solo, ce n'est pas le regard de son partenaire que la danseuse cherche à croiser. Dans son adresse incertaine, ce regard est imprévisible, transparent, intérieur.
Il est en constante métamorphose.

chorégraphie Osman Khelili
interprétation Katja Fleig
réalisation sonore Denis Gambiez
artiste multimédia Arnaud Pérennes
réalisation lumières Robin Decaux
création costumes Alexandra Bertaut

production Kassen K

Osman Khelili
Brésilien d'origine algérienne et ibérique, Osman Khelili vient en Europe en 1991. Il entre au Heidelberg Tantztheater, intègre la Compagnie Rosas d'Anne-Teresa de Keersmaeker et rejoint Catherine Diverrès de 1996 à 2003. En 1998, il fonde la Compagnie Kassen K. Son travail est traversé par la question de l'identité, des origines.
Katja Fleig
Elle danse aux côtés de Catherine Diverrès et de Bernardo Montet entre 1991 et 1996 puis elle rejoint le Théâtre du Radeau. En 1996, elle co-fonde l’ENSEMBLE W qui réunit des artistes vivant en France et au Japon. En 2003, elle initie avec l’association enCo.re à Rennes, les 2voix, un projet de recherches artistiques pluridisciplinaires.
 
Durée : 15 mn - à la gare SNCF de Brest
Comment s'approprier et se laisser inspirer par la gestuelle spécifique des passants, par les sonorités du lieu, tout en laissant ouvert des espaces d'improvisation ?

chorégraphie et interprétation Osman Khelili
création sonore Denis Gambiez

" Des nouvelles ? Bien sûr la diversité des origines, bien sûr la trajectoire de danseur et de chorégraphe, mais aussi moi aujourd'hui et ici. Des nouvelles de mon travail dans son processus, cannibalisant la gestuelle du passage, réinterprétant ce mouvement qui m'entoure, révélant le travail sur l'état que je perçois de moi et du monde. "

O. Khelili

Photo : Elise Calvez  
 
Durée : 30 mn
 
Mister Ex creuse cette particule qui lui tient lieu d'identité. Ecriture gestuelle en focalisation interne: par Mister Ex, à travers Mister Ex, ce solo exprime les traces d'empreintes multiples.

Le coprs se présente comme le vecteur d'un passé, celui d'un homme noir aux confluents de la culture occidentale et africaine, le corps s'affirme moteur de son présent en une danse métissée de son héritage jazz et de son incription contemporaine.

Ce monologue dansé pose ici le mouvement comme passeur vers une identité libre, nourrie de son histoire et de sa pluralité culturelle et dont la facture s'imprègne de toute la singularité d'une introspection personnelle et intime.



Wayne Barbaste
Originaire de Trinidad et Tobago, sa carrière de danseur débute en 1977 en Afrique et aux Caraïbes pour se poursuivre aux États-Unis. En 1985, il s'installe en France où il travaille avec la Compagnie Rick Odums, Off Jazz Cennini Loringat puis Anne-Marie Reynaud. À son arrivée à Cesson-Sévigné, il crée sa compagnie et se consacre à la danse jazz et à l'enseignement.

Sur le web : www.ciewaynebarbaste.com


chorégraphie et mise en espace Wayne Barbaste
danseur Wayne Barbaste
vidéo Richard Volante
scénographie et lumière Robin Decaux
régie lumière Nicolas Pillet
musique Product of the Environment, Forss, Surfers
 
Durée : 1 h
 
Après la présentation de Sens acte sans version noir et blanc au Festival d'Avignon (dans le Sujet à Vif), le Label Cedana présente en réécriture la Version Couleur.

Le souffle, l'air, le manque d'air, le vent, l'essoufflement, le souffle au coeur de la danse et du rêve.
Annabelle Chambon et Cédric Charron développent leur travail depuis 2001. L'engagement, la charge et le rêve, l'image en mouvement ou l'image fixe à travers la scène, la vidéo...

conception Label Cedana
chorégraphie, scénographie, costume
Annabelle Chambon, Cédric Charron
musique Maarten Van Cauwenberghe
lumière Sandie Charron
assistante ponctuelle Edith Christoph

production Label Cedana
coproduction Festival d’Avignon, SACD, CCN Franche-Comté - Belfort, Troubleyn/Jan Fabre

avec le soutien : Ministère de la Culture - Drac de Bretagne - Ministère de la communauté Française de Belgique, service Danse.


Retrouvez Le Label Cedana et la proposition de Sens acte Sans/version couleur en tournée, du 30 mars au 1er avril au Théâtre du Vieux Saint Etienne à Rennes
 
Durée : 20 mn
 

Lorsque septembre fait entendre sa voix,
le matin et le soir, le soleil est moins chaud.
Poésie d’un voyage d’une vie, d’une survie, d’un amour…
Les ombres et les doutes, les troubles cachés de l’homme devant l’amour, la mort et la vie.

solo pour Nicolas Mayet
mise en espace sonore Hugues Germain
travail de collaboration entre Marie Coquil, chorégraphe
et Nicolas Mayet, danseur

Entrée libre dans la limite des places disponibles.
photo : Alain Monot  
Marie Coquil
Depuis plus de dix ans, au sein de la Compagnie Pour Un Soir qu’elle a créée, Marie Coquil développe un univers chorégraphique très personnel. Son écriture poétique et intimiste fait de ses pièces successives des moments d’intensité et d’émotion pure.
C’est l’art de la situation et de la mise en relation des interprètes qu’elle cultive avant tout. En privilégiant une danse résolument inventive et contemporaine elle affirme à chaque fois davantage la modernité de son écriture.


le quartz - scène nationale de brest
webdesign  INFALSIFIABLE